Les meilleures méthodes d’extraction d’huile de CBD pas chères

huile cbd extraction

Quelques années ont suffi pour que le cannabidiol devienne une substance très prisée par les consommateurs en raison de ses potentielles vertus. Aujourd’hui, ce produit se présente en de nombreuses dérivées. Au nombre de celles-ci, l’huile de CBD demeure la forme la plus prisée par les amateurs de cannabidiol. La production de cette matière grasse requiert certaines précautions et nécessite le choix de la méthode d’extraction la plus intéressante. Découvrez ici les meilleurs procédés d’obtention d’huile de CBD.

La méthode d’extraction de l’huile de CBD par CO2 supercritique


L’extraction par CO2 supercritique se révèle être un procédé très évolué. Elle offre un rendement plus élevé et permet une exploitation à grande échelle. Ce procédé est probablement à la base des huiles qualitatives à prix réduit proposées sur la plateforme weedy.fr. Il consiste à se servir du dioxyde de carbone contenu dans la matière afin de parvenir à un état supercritique. Ainsi, il devient plus simple d’extraire les molécules afin d’obtenir une huile de CBD.

L’extraction par CO2 supercritique requiert un contrôle avancé de température et de pression pour que la décarboxylation des cannabinoïdes du chanvre puisse s’effectuer. Au cours de leur changement de nature, ces constituants du cannabis perdent une molécule de dioxyde de carbone. C’est à partir de ce moment que ces cannabinoïdes entrent en état d’activité. Ce procédé se révèle très avantageux puisqu’il préserve l’intégrité des molécules contenues dans le cannabis.

cbd extraction huiles et fleurs

Le procédé d’extraction des huiles de CBD par pression à froid


Les diverses expérimentations ont démontré la possibilité d’extraire le cannabidiol que renferment les fleurs de CBD sans avoir recours aux solvants ou à d’autres matières. Pour y parvenir, il faut simplement congeler les bourgeons pour les écraser sous pression. Cette technique d’extraction est tout à fait intéressante en matière de préservation de tous les cannabinoïdes qui peuvent être retrouvés dans la plante de chanvre.

Elle permet aussi d’obtenir les terpènes et bien d’autres molécules bénéfiques pour l’organisme. L’extraction par pression à froid s’avère idéale pour les personnes engagées dans l’écologie planétaire. En effet, au nombre de toutes celles qui existent, elle demeure la plus respectueuse de la plante et de l’environnement. Néanmoins, cette technique produit un faible rendement pour une grande quantité de matières premières. Cela explique pourquoi elle n’est pas si populaire.

La technique d’obtention de l’huile de cannabidiol à base de solvant

L’extraction de cannabidiol sous forme de matières grasses grâce aux solvants est facile à réaliser. Il est donc naturel qu’elle intéresse énormément les producteurs à petite échelle. De plus, elle permet d’atteindre un rendement plus élevé pour un investissement relativement bas. Afin de la mettre en œuvre, des solvants chimiques tels que l’alcool isopropylique, l’hexane, le propane ou l’éthanol sont nécessaires. Dans la pratique, il s’agira d’immerger les plants de chanvre dans le solvant de votre choix.

Par évaporation, vous pourrez récolter les cannabinoïdes et terpènes tout en bénéficiant de l’effet d’entourage. Cependant, bien qu’elle permette d’obtenir de la matière grasse de CBD Broad Spectrum ou Full Spectrum, elle demeure néfaste. En effet, l’usage de solvant chimique hautement inflammable pose un risque d’explosion. Par ailleurs, il n’est pas possible de débarrasser le produit final de toutes les traces de solvant qu’il contient.

En somme, les techniques d’extraction d’huile de CBD foisonnent. Parmi celles-ci, le procédé par CO2 supercritique peut être mis en avant. Il se démarque en effet par sa simplicité et est grandement utilisé pour la production à grande échelle. Il existe également l’extraction par pression à froid qui est relativement écologique et les procédés d’extraction à base de solvants chimiques et naturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *